• Delphine FRANCOIS

Le réflexe d'agrippement de Robinson : que fait-il et comment le travailler à la maison ?



Le réflexe d'agrippement est facilement reconnaissable : les mains de bébé agrippent et tiennent fermement les doigts d'un adulte (ou objet, cheveux, ...) qui sont mis dans des paumes. Au risque de vous décevoir, attraper votre doigt est un réflexe, pas seulement un signe d'affection de la part du nourrisson ! Quelque fois il est si fort que l'on peut soulever le nouveau-né juste avec ce réflexe. Il apparaît vers 2 mois et demi in utero et est censé être intégré dans les compétences manuelles et le système de coordination moteur global entre 10 et 12 mois. Il continue dans les mouvements qui sont devenus volontaires. La phase de crise avant l'intégration, est le moment où les bambins prennent et jettent tous les jouets ou objets. Non pas pour nous embêter mais parce qu'ils comprennent qu'ouvrir et fermer la main peut être volontaire.

Rôles :


  • Influence l’évolution de l’ensemble de la coordination motrice globale de la main, de l’agrippement et du maintien d’objets, de la manipulation d’objets plus gros et, plus tard, de la coordination motrice fine des doigts pour l’écriture, le dessin, la musique, la broderie, etc.

  • Accompagne le développement de la distinction entre les cotés droit et gauche du corps et aide également à découvrir la ligne médiane du corps : la latéralité.

  • Prépare les bases pour le développement de la coordination main-œil dans les différents champs visuels ainsi que la coordination mains-bouche, la rotation mains-tête et la coordination main-jambe.

  • Participe à la formation du mouvement de traction des mains lié à la tentative de s’asseoir ou de se lever.

  • En synergie avec le Réflexe de Moro (réflexe de peur). Lorsque ce dernier est déclenché, le réflexe d'agrippement intervient également. L'enfant ou l'adulte non intégré aura alors besoin de s'accrocher à quelqu'un ou quelque chose dans une situation stressante (parents, stylo, téléphone...).

  • Influence sur la motricité fine et le langage (aide à construire la latéralité). Si il n’est pas intégré à l’ensemble du système moteur il peut engendrer une pression excessive sur le crayon ou le stylo (trou dans la feuille) pendant le dessin ou l’écriture entraînant le refus d’écrire ou de participer à d’autres activités nécessitant des actions précises et une coordination motrice fine.

  • Il peut être générateur de syncinésie (mouvements parasites de la langue, des lèvres, de la mâchoire lors de l’écriture ou d’autres tâches motrices fines). Ces difficultés peuvent conduire à de la dysgraphie et peuvent affecter négativement le développement du langage et les compétences de communication.

  • S’il n’est pas correctement intégré le réflexe palmaire peut être source de tension au niveau de la main, et via les chaînes musculaires du bras, dans l’avant-bras, le bras, les épaules et de là affecter le mouvement crânien et le bon fonctionnement de la mâchoire (ATM). Ces tensions peuvent gêner une bonne expressivité émotionnelle.

  • La capacité à lâcher prise peut être difficile aussi et les enfants ou adultes peuvent, sans s’en apercevoir , être demandeurs d’attention en s’agrippant aux autres par la parole ou le regard pour se sentir rassurés ( Enfants qui parlent beaucoup en classe par exemple). En cas de stress, tenir quelque chose dans la main peut apaiser.

En bref :

Il affecte la coordination motrice manuelle globale,permet l’agrippement, le maintient et la manipulation d’objet fin ou gros (bonne tenue du stylo), développe la coordination motrice fine et l’écriture, développe le contrôle oculomoteur (de la coordination main-bouche, de la rotation tête-main, de la coordination main-jambe), favorise l’exploration de la ligne médiane du corps, participe à la mise en place de la latéralité et donc du langage et de la communication et l’intégration permet le lâcher prise, l’expression des émotions sur le visage et plus d’autonomie affective.


Voici la fiche pdf des exercices facilement réalisables à la maison : cliquez ici !


Attention, les exercices sont des aides à l'intégration des réflexes et suffiront pour des réflexes archaïques intégrés en grande partie. Autrement il sera nécessaire de remodeler le schéma du réflexe en séance.

Palais Thermal

79 avenue de la Marne

64200 - Biarritz

© 2016 Tous droits réservés à Delphine FRANCOIS, Ostéopathe D.O.

 

Tél : 05 59 85 39 68

  • Doctolib
  • Facebook Social Icône
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now